Alimentation : pourquoi est-ce une clé de santé ?

UNE AUTRE APPROCHE DE L’ALIMENTATION

La médecine tibétaine s’intéresse aux spécificités de chaque individu en tenant compte du fait que nous avons notre propre mode de fonctionnement : appétit, métabolisme, émotions, stress, etc.

Cette médecine considère que selon notre typologie, notre constitution initiale, tel aliment ou tel autre est plus ou moins favorable, adapté ou défavorable. De cette manière, nous sortons des débats alimentaires traditionnels. À la juste vigilance sur la qualité des aliments dans notre assiette, la médecine tibétaine ajoute une question primordiale…

QUEL RÔLE JOUE LA QUALITÉ DE DIGESTION SUR NOTRE SANTE ?

La capacité à séparer et transformer les aliments est au cœur de l’équilibre de santé de chacun. C’est ce qu’on appelle le feu digestif – le « Me Drod » en médecine tibétaine. Il permet de sélectionner les bons nutriments qui sont utilisés pour fabriquer les différents constituants de notre corps et produire de l’énergie pour le faire fonctionner.

Les nutriments utiles vont passer dans la circulation sanguine et être assimilés par l’organisme. Les déchets digestifs vont être éliminés du corps (transpiration, urines, selles). Le « Me Drod » est à l’origine de la chaleur ressentie après un repas et de la régulation de la température du corps. Un bon feu digestif va produire beaucoup d’énergie, une importante assimilation des nutriments et peu de déchets.

En résumé, tout déséquilibre dans le processus digestif va amener un dysfonctionnement au niveau des tissus corporels. Le processus digestif est perturbé par des aliments inappropriés pour la personne, ou bien par une façon inadaptée de s’alimenter, ou encore par des stress psychiques ou émotionnels. 

CHACUN SON FEU DIGESTIF !

Le feu digestif est variable selon chaque individu, selon sa constitution.

Prévention ? Problème de santé ?

La première chose à faire est d’analyser notre capacité digestive afin de pouvoir la rééquilibrer si nécessaire, et la soutenir en ciblant un mode d’alimentation qui respecte notre constitution.

L’ALIMENTATION : LE MOYEN D’AGIR

L’alimentation devient donc notre premier médicament. Pour faire de bons choix en fonction de sa constitution, il est important de considérer : la nature des aliments, leurs goûts, la manière dont on les cuisine, le moment où on les mange, leur potentialité durant la digestion, les conditions dans lesquelles nous mangeons, …

Par exemple tout ce qui est cru, selon la Médecine tibétaine, est de qualité froide et demande beaucoup plus d’énergie pour être transformé. Tout ce qui est cuit est de qualité chaude et demande moins d’énergie pour être transformé. Selon notre propre métabolisme digestif on comprend mieux pourquoi tel ou tel type d’alimentation nous convient mieux ou moins bien.

En savoir plus sur la médecine tibétaine : www.massagetibetain.net